Émissions de notre enfance

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Souvenirs et discussions sur les souvenirs des émissions de votre enfance.

Le Deal du moment : -33%
Samsung HW-T420 – Barre de son 2.1 – 150W ...
Voir le deal
109.99 €

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Hockey, 2ème partie

avatar
Stéphane Dumas

Messages : 11136
Date d'inscription : 07/07/2012

Hockey, 2ème partie - Page 2 Empty Hockey, 2ème partie

Message par Stéphane Dumas Jeu 26 Nov - 22:16

Rappel du premier message :

Bettman et Fehr : d’adversaires à complices
https://www.rds.ca/hockey/lnh/bettman-et-fehr-d-adversaires-a-complices-1.9032208


MONTRÉAL – Le fait que Gary Bettman et Donald Fehr ne se soient pas parlé depuis une semaine  est loin de représenter une bonne nouvelle. Surtout pour ceux et celles qui croient encore possible de voir les joueurs des 31 équipes de la LNH reprendre les patinoires d’assaut le 1er janvier prochain.
 
Mais ce silence, qu’il soit stratégique ou non, ne représente pas non plus la catastrophe que plusieurs lui associent.
 
Les grands patrons de la LNH et du syndicat de ses joueurs se sont parlé quotidiennement au cours des dernières semaines. Au fil des dizaines de conversations qu’ils ont eues, Bettman et Fehr ont fait ce qu’ils avaient à faire. Ils se sont dit ce qu’ils avaient à se dire.
 
Le premier a partagé les points de vue et préoccupations des propriétaires qui font face à des pertes financières imposantes. Des pertes qui, pour certains, seront plus faciles à essuyer s’il n’y a pas de saison plutôt qu’une saison à disputer devant des gradins vides... ou presque.
 
Le deuxième a insisté sur les droits des joueurs et surtout sur les grands principes de la nouvelle convention collective que les deux parties ont signée en juin dernier afin de permettre la relance du hockey.
 
Plus important encore, Bettman et Fehr ont su au fil de ces conversations camper leurs positions. Peut-être très directement, peut-être tout en nuances – ce dont je doute fort... – Bettman et Fehr ont fait comprendre à l’autre vers quel îlot de compromis ils étaient prêts à nager pour sauver la saison que nous attendons tous.
 
D’adversaires à complices
 
Gary Bettman et Donald Fehr ne sont pas les meilleurs amis du monde. Loin de là. Sur le plan professionnel, ils sont des adversaires redoutables et sans doute un brin ou deux redoutés. Ils sont des mercenaires chèrement payés pour aller au front et défendre les intérêts des propriétaires et des joueurs. Ce qu’ils font très bien tous les deux en passant.
 
Mais maintenant qu’ils se sont repliés dans un silence stratégique, Bettman et Fehr doivent devenir des complices s’ils tiennent vraiment à sauver la saison. S’ils tiennent vraiment à éviter un conflit qui entraînerait l’annulation de la saison 2021.
 
Un fiasco que les deux hommes tiennent à éviter j’en suis convaincu.
 
Car l’un comme l’autre, Bettman et Fehr savent qu’un  conflit entraînerait l’annulation de la saison 2020-2021 ferait des tas de victimes dans les deux camps. Sans oublier les victimes collatérales que sont les partisans. Des partisans sans qui la LNH peut vivoter à très court terme, mais s’écroulera à moyen terme et encore plus à long terme.
avatar
Stéphane Dumas

Messages : 11136
Date d'inscription : 07/07/2012

Hockey, 2ème partie - Page 2 Empty Le CH congédie Claude Julien; Dominique Ducharme assurera l'intérim

Message par Stéphane Dumas Mer 24 Fév - 16:47

https://www.rds.ca/hockey/canadiens/canadiens-le-ch-congedie-claude-julien-dominique-ducharme-assurera-l-interim-1.10838231


MONTRÉAL - Le Canadien de Montréal ne répondait plus aux attentes élevées envers l'équipe depuis quelques semaines et le directeur général Marc Bergevin a réagi en annonçant mercredi matin que l'entraîneur-chef Claude Julien et l'entraîneur associé Kirk Muller étaient congédiés.

Dominique Ducharme, qui était l'un des adjoints de Julien, assurera le poste d'entraîneur-chef par intérim. Alex Burrows, entraîneur adjoint à Joël Bouchard chez le Rocket de Laval, se joint au personnel d'entraîneurs du Tricolore.

« Je tiens à remercier sincèrement Claude et Kirk pour leur contribution à notre équipe durant les cinq dernières années durant lesquelles nous avons travaillé ensemble. J'ai énormément de respect pour ces deux hommes que j'ai en haute estime », a indiqué Bergevin dans un communiqué.

Luke Richardson et Stéphane Waite, respectivement entraîneur des défenseurs et des gardiens, conserveront leurs responsabilités au sein du groupe d'entraîneurs.

Bergevin et Ducharme s'adresseront aux médias à l'arrivée de l'équipe à Winnipeg cet après-midi. Le Canadien a rendez-vous avec les Jets jeudi et samedi.

Le congédiement de Julien survient au lendemain d'une défaite en fusillade de 5-4 face aux Sénateurs d'Ottawa. Il s'agissait pour le Canadien d'un sixième revers en huit matchs (2-4-2), dont trois face aux Sénateurs, qui ne comptent que six victoires cette saison.
avatar
Stéphane Dumas

Messages : 11136
Date d'inscription : 07/07/2012

Hockey, 2ème partie - Page 2 Empty Irving Grundman est mort à 92 ans

Message par Stéphane Dumas Ven 26 Fév - 20:52

https://www.rds.ca/hockey/canadiens/lnh-irving-grundman-est-mort-a-92-ans-1.10841603


MONTRÉAL - L'ancien directeur général du Canadien de Montréal Irving Grundman est décédé après avoir combattu une brève maladie, vendredi.

Né en 1928, Grundman a été nommé président de la "Canadian Arena Company" pour gérer les opérations commerciales de l'entreprise, en 1971, après que les frères Peter et Edward Bronfman eurent fait l'acquisition du Canadien et du Forum de Montréal.

Travaillant conjointement avec Sam Pollock, Grundman a pris la relève de son mentor à titre de directeur général du Tricolore, en 1978.

À sa première saison comme directeur général de l'équipe, Grundman a vu ses joueurs gagner 52 matchs et récolter 115 points. En séries, le Canadien a tour à tour battu les Maple Leafs de Toronto, les Bruins de Boston et les Rangers de New York pour soulever la coupe Stanley sur la glace du Forum de Montréal pour une première fois depuis 1968.

Après la conquête de 1979, la formation montréalaise a participé aux séries lors de chaque saison jusqu'à ce que Grundman soit congédié, en 1983.

Sous le règne de Grundman, le Canadien a montré un dossier de 232 victoires, 100 défaites et 68 matchs nuls.

Grundman s'est aussi impliqué hors du monde du hockey. Homme d'affaires chevronné, il a également agi à titre de conseiller municipal de l'arrondissement de Saint-Laurent pendant plus de 30 ans.
avatar
Stéphane Dumas

Messages : 11136
Date d'inscription : 07/07/2012

Hockey, 2ème partie - Page 2 Empty Re: Hockey, 2ème partie

Message par Stéphane Dumas Dim 28 Fév - 17:09

Une photo-souvenir, Jean Béliveau et Henri Richard avec la coupe Stanley quand les Canadiens ont gagné la coupe en 1971.
Hockey, 2ème partie - Page 2 16457918495_b7d15a7785_h Jean Béliveau, Henri Richard et la coupe Stanley, 19 mai 1971, VM94-Ed041-157 by Archives de la Ville de Montréal , on Flickr
avatar
Stéphane Dumas

Messages : 11136
Date d'inscription : 07/07/2012

Hockey, 2ème partie - Page 2 Empty Re: Hockey, 2ème partie

Message par Stéphane Dumas Sam 13 Mar - 9:15

Entrevue avec le légendaire joueur d'hockey Henri Richard au moment de sa retraite. Henri Richard jouera à la position centre, défendra les couleurs du Canadien de Montréal et portera le numéro 16 toute sa carrière, qui s’échelonnera sur 20 ans. Il sera capitaine de l’équipe de 1971 jusqu’à sa retraite.
Source : Nouvelles du sport, 1er juillet 1975
Journaliste : Lionel Duval

avatar
Stéphane Dumas

Messages : 11136
Date d'inscription : 07/07/2012

Hockey, 2ème partie - Page 2 Empty Re: Hockey, 2ème partie

Message par Stéphane Dumas Lun 15 Mar - 20:35

Wickenheiser, celui qui n’a pas eu de chance: Court-métrage « 25 ans d'émotions » retraçant le parcours de Doug Wickenheiser.


https://www.rds.ca/videos/hockey/lnh/25-ans-d-emotions-wickenheiser-celui-qui-n-a-pas-eu-de-chance-3.1342889
avatar
Stéphane Dumas

Messages : 11136
Date d'inscription : 07/07/2012

Hockey, 2ème partie - Page 2 Empty Souvenir d’enfance : Brendan Gallagher pète les plombs après un but refusé

Message par Stéphane Dumas Ven 19 Mar - 22:03

https://www.ballecourbe.ca/brendan-gallagher-hockey-jeune-caractere-but


Doté d’un talent certain pour trouver le fond du filet, Brendan Gallagher récolte sa part de points tous les ans. Mais nous le savons, dans le feu de l’action, il ne laisse pas sa marque que sur la feuille de pointage.

L’attaquant de 5 pieds et 9 pouces est un modèle de persévérance et d’acharnement. Aucun doute ne plane quant à sa hargne et son désir de vaincre.

C’est le genre de joueur que tu veux avoir de ton côté. Il n’a pas peur d’en prendre une pour l’équipe.

Souvenir d’enfance
On parle souvent du caractère de Gally. Il en a à revendre, et ça ne date pas d’hier. Preuve à l’appui.

Nos collègues de Bardown ont déniché une vidéo de lui, en uniforme, très intéressante. Elle date de son enfance.

Regardez-le foncer au filet comme il en a toujours l’habitude, puis réagir avec passion lorsque l’arbitre juge qu’il n’y a pas but. Du grand Gallagher.
avatar
Stéphane Dumas

Messages : 11136
Date d'inscription : 07/07/2012

Hockey, 2ème partie - Page 2 Empty Quand le propriétaire des Canucks s'est retrouvé en prison

Message par Stéphane Dumas Dim 21 Mar - 17:19

Un petit extrait provenant de 
https://pucktavie.blogspot.com/2021/03/quand-le-proprietaire-des-canucks-sest.html



En 1966, lorsque la LNH a décidé de passer de 6 à 12 équipes, la ville de Vancouver croyait avoir les atouts nécessaires pour faire partie des élues. À ce moment, on y retrouvait une équipe de la WHL (version professionnelle  mineure de l’époque, et non la version junior  d’aujourd’hui) qui avait du succès.
On admit finalement six villes, toutes américaines , incluant St-Louis, qui n’avait pourtant pas soumis de candidature . Toutefois, Vancouver fut mise de côté. La décision fut évidemment très mal reçue sur la côte ouest. Les réponses offertes par la ligue furent que le groupe d’actionnaires était trop nombreux et que la présentation faite par le groupe était mauvaise. Une rumeur évoqua également une vengeance de Stafford Smythe, le propriétaire des Leafs, qui avait proposé quelques années plus tôt de bâtir un nouvel aréna à Vancouver à condition que la ville lui donne un terrain, proposition qui avait été refusée.
Après avoir bloqué un an plus tard un déménagement des catastrophiques Seals  d’Oakland en Colombie-Britannique, la LNH accepta finalement pour la saison 1970-71 d’admettre Vancouver. Toutefois, le prix d’entrée avait triplé en trois ans, passant de 2 à 6 millions $, ce qui rebuta le groupe local.  Pour le remplacer, le propriétaire des North Stars , Gordon Ritz, recruta un homme d’affaires de Minneapolis, Tom Scallen, propriétaire de Medicor, une firme de financement du milieu médical et de la troupe sur glace Ice Follies. En plus d’investir quelques millions de ses propres fonds, Scallen dut en emprunter trois autres pour acquérir une participation majoritaire dans l’équipe et ce, par l’entremise de Medicor.
avatar
Stéphane Dumas

Messages : 11136
Date d'inscription : 07/07/2012

Hockey, 2ème partie - Page 2 Empty Un drapeau chez Carey Price soulève l'indignation de Guy A. Lepage

Message par Stéphane Dumas Ven 26 Mar - 20:30

Un billet posté à 
https://www.danslescoulisses.com/fr/un-drapeau-chez-carey-price-souleve-lindignation-de-guy-a-lepage/


Carey Price profite de la semaine de congé forcé chez le Canadien pour passer du temps en famille.

Il s’agit là d’une bien meilleure option que celle prise par certains de ses coéquipiers, qui se promènent partout dans la ville alors qu’ils devraient être isolés à la maison. Whatever.

Hier matin, le gardien de but du Canadien a partagé une superbe photo de sa fille et lui en train de bricoler quelque chose. On pouvait ressentir tout le bonheur de Price à travers notre écran de téléphone ou d’ordinateur.

Mais Guy A. Lepage n’a pas ressenti la même chose que nous.

Ce qui l’a marqué – et il a pris le temps de l’écrire sous la publication de Price -, c’est le drapeau noir accroché sur le mur derrière. Il s’agit d’un drapeau de la NFA (National Firearm Association), une organisation canadienne à but non lucratif qui, via le slogan No Compromise notamment, fait la promotion des activités sécuritaires nécessitant une arme à feu. La NFA dit supporter et protéger le droit de se défendre, prétextant qu’il ne faut pas bannir les armes à feu, mais plutôt les réglementer adéquatement et enseigner aux gens comment les utiliser.
avatar
Stéphane Dumas

Messages : 11136
Date d'inscription : 07/07/2012

Hockey, 2ème partie - Page 2 Empty Re: Hockey, 2ème partie

Message par Stéphane Dumas Lun 29 Mar - 19:57

avatar
Stéphane Dumas

Messages : 11136
Date d'inscription : 07/07/2012

Hockey, 2ème partie - Page 2 Empty Quand le CH ouvre la porte à Eric Staal

Message par Stéphane Dumas Dim 4 Avr - 20:23

https://www.rds.ca/hockey/canadiens/quand-le-ch-ouvre-la-porte-a-eric-staal-1.11296131


La meilleure chose que Dominique Ducharme puisse tirer de l’affreuse performance de son club qui a bêtement perdu 6-3, samedi soir, aux mains des Sénateurs est qu’en jouant aussi mal qu’ils l’ont fait, ses joueurs ont ouvert toute grande la porte à Eric Staal.

Brouillon à l’attaque, les joueurs du Canadien ont donné à leur entraîneur-chef la possibilité d’insérer Staal au centre de n’importe lequel des quatre trios et de l’utiliser dans n’importe quelle circonstance.

Malgré son âge, malgré la quarantaine qu’il vient tout juste de compléter, malgré le fait que ce soit en solitaire qu’il prendra part dimanche à son premier « entraînement » avec le Canadien, le grand joueur de centre ne pourra certainement pas faire pire que ses nouveaux coéquipiers ont fait samedi. En fait, il y a fort à parier qu’il fera mieux. Bien mieux!

Le grand joueur de centre disputera son premier match dans l’uniforme tricolore contre Connor McDavid et les Oilers d’Edmonton qui feront escale au Centre Bell pour la deuxième fois en moins d’une semaine.

Je sais bien que le plan logique serait de placer Staal au centre du quatrième trio et d’ensuite voir comment ajuster ses affectations. Mais à voir de quelle façon les trois autres joueurs de centre – je tiens pour acquis que Jake Evans écopera pour faire une place au nouveau venu – ont joué samedi, Staal pourrait piloter l’un des trois premiers trios sans problème.

Ducharme a procédé samedi à des expériences intéressantes. Bon! Les résultats sont loin d’avoir tous été concluants.

Contenu sponsorisé

Hockey, 2ème partie - Page 2 Empty Re: Hockey, 2ème partie

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 16 Avr - 4:39