Émissions de notre enfance

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Souvenirs et discussions sur les souvenirs des émissions de votre enfance.

Le deal à ne pas rater :
Funko POP! Jumbo One Piece Kaido Dragon Form : où l’acheter ?
Voir le deal

    Gérard Poirier (1930-2021)

    avatar
    Stéphane Dumas


    Messages : 14431
    Date d'inscription : 07/07/2012

    Gérard Poirier (1930-2021) Empty Gérard Poirier (1930-2021)

    Message par Stéphane Dumas Dim 19 Déc - 15:20

    https://www.lapresse.ca/arts/2021-12-19/le-comedien-gerard-poirier-s-eteint-a-91-ans.php


    Âgé de 91 ans, l’acteur souffrait d’alzheimer depuis quelques années. En août dernier, il a été transféré au CHSLD Pierre-Joseph Triest. Son état s’était aggravé au cours des dernières semaines.

    En plus de 60 ans de carrière, Gérard Poirier a incarné des centaines de personnages au théâtre, à la télévision et au cinéma. Parmi la multitude de rôles, plusieurs se souviendront du touchant Tancrède dans Le parc des Braves et du notaire Cyprien Fournier dans Le Temps d’une paix, récit signé Pierre Gauvreau sur le Québec rural entre la Première et la Seconde Guerre mondiale.

    M. Poirier est né à Montréal, en 1930. Titulaire d’un baccalauréat en pédagogie de l’École normale, il a délaissé très vite l’enseignement, en 1955. À cette époque, il monte une troupe de théâtre amateur, la Compagnie des Sept, dans laquelle figurera l’actrice Lucille Papineau.

    C’est cette dernière qui va lui permettre d’entrer à Radio-Canada, dont il a séduit les décideurs dès sa toute première audition. Impressionnés par sa diction et son talent, les dirigeants l’ont dès lors chaudement recommandé à tous les réalisateurs.

    En plus de multiplier les rôles dans des feuilletons radiophoniques et télé-théâtres, il a participé étroitement à la croissance du Théâtre du Rideau vert. Il a aussi fait sa marque au Théâtre du Nouveau Monde et au sein de la compagnie de Jean Duceppe. Il a fait des mises en scène et signé quelques pièces de son cru.

    « Gérard Poirier était un homme de toutes les époques. Discret depuis quelques années, son souvenir n’en demeura pas moins indélébile », a commenté le dramaturge Michel Marc Bouchard sur sa page Facebook qui avait travaillé avec le disparu pour deux pièces au TNM, Le Voyage du couronnement et Les Manuscrits du déluge.

    Issu du théâtre classique, il a joué aux côtés des Jean Duceppe, Françoise Faucher, Jacques Godin et Janine Sutto, étant salué pour sa prestance et son naturel.

    Grand amoureux de la scène et de la langue française, Gérard Poirier a admis avoir connu des difficultés professionnelles avec l’avènement du joual à la télévision dans les années 1970.

    « Curieux phénomène, on m’a alors étiqueté comme acteur français et j’ai été momentanément écarté de la vie théâtrale. Pendant six ou sept ans, je n’ai rien fait du tout à la télé. Je continuais à jouer au théâtre, mais cela ne suffit pas pour gagner sa vie », a-t-il confié au journal Le Devoir, en 2002.

    M. Poirier a alors enseigné durant quelques années l’art dramatique aux élèves du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec, et c’est grâce à ces jeunes, a-t-il dit, qu’il a réussi à comprendre ce qui se passait au Québec.

      La date/heure actuelle est Mar 16 Avr - 11:56