Émissions de notre enfance

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Souvenirs et discussions sur les souvenirs des émissions de votre enfance.

Le Deal du moment : -25%
Nike Waffle Trainer 2
Voir le deal
74.97 €

2 participants
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Mon ami Guignol

Gaétan Julien
Gaétan Julien


Messages : 310
Date d'inscription : 30/05/2012

Mon ami Guignol Empty Mon ami Guignol

Message par Gaétan Julien Dim 17 Juin - 14:50

avatar
Stéphane Dumas


Messages : 12577
Date d'inscription : 07/07/2012

Mon ami Guignol Empty Re: Mon ami Guignol

Message par Stéphane Dumas Mar 1 Oct - 21:17

Fiche de Planète-Jeunesse
http://www.planete-jeunesse.com/fiche-2783-mon-ami-guignol.html


Synopsis
Guignol, notre ami, vit paisiblement à la campagne entre château et village. Parmi ses connaissances et amitiés il y a monsieur. et madame Beausoleil, ainsi que leur fille Clémentine avec qui il s'entend très bien. Il y a de même le gendarme, le docteur Barbichon et son épouse, ou encore l’acariâtre mademoiselle Tartine qui n'est plus aussi jeune malgré son titre de civilité et aussi Oscar, neveu des Beausoleil et ami de Guignol, qui profite de la moindre occasion pour que le profit lui soit profitable mais qui apporte tout de même son aide à Guignol en quelque occasion...

Ce petit monde est toutefois occupé par quelques personnages sans scrupule que sont les voleurs Fripouillard et Flageolet aux ordres des non moins fréquentables frères Grigou... Mais fort heureusement, aidé notamment par le gendarme, Guignol veille a toute exaction et ne manque pas d'utiliser un grand bâton pour rosser les malfaiteurs quand ceux-ci préparent un mauvais coup.

Évidemment chaque aventure se termine le plus joyeusement du monde, les personnages de gaine entonnant en cœur et en guise de conclusion de l’épisode un petit refrain sur ces quelques mots « Dansons main dans la main, la ronde et la farandole, et tout est bien qui finit bien avec mon ami Guignol ».
Commentaires
Lyonnais s'il en est – créé par Laurent Mourguet en 1808, voire en 1815 –, le Guignol de cette série télévisée est pour sa part Parisien et plus particulièrement issu du Théâtre guignol du Champ-de-Mars : créé en 1902, ce théâtre fut repris en 1952 par Pierre Chalvet et Luigi Tirelli. C'est de dernier qui manipule les marionnettes de la série Mon Ami Guignol en compagnie de Jean Willemin, frère du documentariste Pierre Willemin qui lui assure ici la prise de vue et la réalisation de l'ensemble.

Si le célèbre personnage conserve bien évidemment son visage – toutefois redessiné plus en rondeur pour mettre l'accent sur un regard des plus heureux et un sourire pleinement joyeux – et son corps telle la marionnette à gaine qu'il a toujours été, de même qu'il préserve une part de l'essence même de son univers développé au fil de quelques 15 décennies (exit toutefois la plupart des personnages principaux comme son épouse Madelon et son ami Gnafron pour de nouveaux), sa personnalité et ses aventures s’accommodent un peu plus de leur époque, Guignol étant un héros s'amusant beaucoup tout en apportant infailliblement son aide à autrui avec un comportement plus contemporain. Ainsi la petite lucarne se transforme pendant quelques minutes en un castelet où Guignol et ses amis partagent quelques aventures mais aussi quelques coups de bâton...
Un jeune public avec qui Guignol communique à souhait est également présent à l'image, sur l'écran, tel un auditoire comme au théâtre, ce petit public étant tout simplement et évidemment un reflet de celui composé par les jeunes téléspectateurs. Ceux-ci, de par cette présence, s'approprient ainsi encore un peu plus le spectacle se déroulant sous leur yeux au travers de la paroi de verre.

C'était alors une époque où la télévision française avait encore quelques rapports avec le théâtre et cette création venue de la scène rappelle quelques autres aventures télévisées du 20ème siècle conçues par des artistes issus également de l'espace scénique et du théâtre : pour exemples Hans l'ingénu  avec Yves Vedrenne et la compagnie des Marionnettes du Manifole, de même que Les Paladins de France  avec les marionnettes de la compagnie sicilienne d'Antonio Canino, ou encore Contes et légendes de France  de la compagnie Giles et ses marottes, mais aussi les séries japonaises en silhouettes et ombres chinoises de la compagnie Kakashiza que sont Contes du folklore japonais  et Les Contes de Grimm , sans oublier entre autres les productions d'André Tahon .

Cette série diffusée de nombreuses fois sur le petit écran de l'Hexagone entre 1974 et le début des années 80 a également connu sur la même période un grand succès auprès du jeune public québécois.

En 1990, toujours avec Luigi Tirelli (aux scénarios et dialogues), et entre autres Michel Bazille à la réalisation et Régis Fassier à la manipulation des marionnettes, une autre série intitulée Bonjour Guignol fut produite avec Antenne 2 : elle fut diffusée sur cette chaîne du 17 mars 1991 au 2 juin suivant dans l'émission jeunesse pour les plus petits Oscar et Daphné  (merci à jeanreno d'avoir retrouvé la trace de cette diffusion). Elle touchera toutefois un public moindre que la première série, peut-être à cause de l'époque, celle-ci n'étant évidemment plus la même, les programmes jeunesse ayant alors « évolués » en certaines directions plutôt que d'autres, et de même de par le peu de succès de l'émission matinale où elle fut présente. Les aventures qui y ont été exposées étaient plus particulièrement issues des créations scéniques données au Théâtre guignol du Champ-de-Mars. Bonjour Guignol a également été publiée en VHS à partir de 1993 aux éditions Citel, éditeur envers lequel (comme envers la société DWD absorbée ensuite par la société Caméras Continentales dont le catalogue de cette dernière a été acquis en 2002 par la société Ampersand) Luigi Tirelli sera amené à faire appel à la justice quelques 10 ans plus tard...

On notera encore que cette série fut diffusée dans une période où les spectacles de Guignol étaient encore très présents dans les écoles et donc le personnage était connu de tous les enfants et pas seulement de ceux ayant l'occasion de le voir en dehors du petit monde des jeunes écoliers. Le célèbre personnage de la série télévisée avait donc ce petit avantage d'être déjà connu d'un grand nombre de petits, pour ne pas dire de la plupart (sa popularité dépassant par ailleurs celle de la scène), ce qui n'est peut-être plus autant le cas actuellement même si le théâtre de marionnettes entretient encore de forts liens avec les écoles maternelles. Aussi malgré une présence peut-être relativement moindre, Guignol reste tout de même un élément du patrimoine toujours renouvelé dans le cadre de l'éducation nationale. Quant à la télévision française, il semble que dans les programmes pour la jeunesse les marionnettes classiques n'y aient plus leur place.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 30 Nov - 20:35