Émissions de notre enfance

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Souvenirs et discussions sur les souvenirs des émissions de votre enfance.

-28%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus – 13000 BTU/H
394 € 549 €
Voir le deal

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Fiction: Candy: Qui as tué Suzanne?

Baghera
Baghera
Admin

Messages : 1641
Date d'inscription : 29/05/2012
Age : 47

Fiction: Candy: Qui as tué Suzanne? Empty Fiction: Candy: Qui as tué Suzanne?

Message par Baghera le Sam 11 Aoû - 13:48

Voici ma première fiction que j'avais écrit il y a 12 ans pour le site de Candy:


23 Juillet 1921. Dans une clinique à la campagne, Candy travaille comme infirmière en chef avec Patricia. Elles ont comme voisin d’en face, Tom, un garçon à l'allure de cow-boy, qui faisait partie de l’orphelinat de Mlle Pony. À la mort de son père, Tom a reçu en héritage sa ferme et ses terres. Il lui arrive parfois de faire un tour, souvent c’est pour leur apporter du courrier. Il arrive que Tom les aide à les dépanner dans leurs déplacements.

Quant à Patricia, elle est plus jolie et plus mature avec ses lunettes et cet air intellectuel. Elle préfère se concentrer sur le travail et quand elle a du temps, elle se promène en ville en quête de rencontres. Depuis la mort d’Alistair, elle a plus d’assurance et plus confiance en elle.

Annie et Archibald ont loué une maison pas très loin de la clinique. Ils viennent pendant l’été voir Candy, ils habitent dans une grande maison écossaise. Albert, le mari de Candy, n’est pas très présent, il est très préoccupé par les problèmes familiaux des André et son travail de garde forestier.

Daniel Legrand a décidé de quitter définitivement la maison et suivre Candy aux États-Unis, qui ne fait pas l’affaire de sa mère et de sa sœur Éliza. Il est propriétaire d’un dépanneur. Il est banni de sa famille et de son monde, sa mère pense même le déshériter. Tous les jours, Daniel se promène dans les environs de la clinique pour dire bonjour à Candy, mais la réception est souvent tendue.

Mais ce midi, Daniel va voir Candy, il aperçoit Suzanne qui entre dans la clinique.

"Tiens, c’est la première fois que je vois Suzanne ici!" pense-t-il. Il s’approche de la porte et entend la conversation entre Suzanne et Candy.

À l’intérieur de la clinique, Candy est aussi surprise que Daniel de voir Suzanne arriver.

Candy: "Bonjour Suzanne! Qu’est-ce que je peux faire pour toi?"

Suzanne parle d’un ton perdu et attristé.

Suzanne: "Candy, il faut que tu m’aides! Terry n’est plus reconnaissable, il boit sans arrêt et il est tout le temps violent envers moi autant que physique que verbal."

Candy la regarde fixement, elle lui répond d’une froideur.

Candy: "Si tu penses que vais croire dans ces histoires, tu te trompes!"

Suzanne se retourne sur ses pas, elle semble déçue davantage. Candy s’est-elle trompée sur son compte. Suzanne avait-elle vraiment besoin d’aide ou est-ce encore une de ses manigances. Mais Candy ne porte pas l’attention là-dessus.

Suzanne sort sans se rendre compte de la présence de Daniel. Ayant entendu la conversation, Daniel a décidé de la suivre.

Dans la clinique, Patricia arrive de l’arrière-boutique.

Patricia: "Avec qui tu parlais, Candy!"

Candy: " Avec cette vipère de Suzanne!"

Patricia parle d’un ton dur peu habituel.

Patricia: "Elle est bien effrontée! J’imagine qu’elle est venue te parler de Terry, la chipie!"

Candy trouve impressionnant la dureté des paroles de sa collègue de travail. Candy hoche la tête positivement sans en ajouter. Patricia prend quelques secondes pour se calmer. Elle lui tend un papier.

Patricia: "Annie a appelé, elle veut que tu la rappelles!"

Candy prend le papier avec un sourire de remerciement.

Candy: "Probablement pour le souper de ce soir! Tu veux t’occuper de la clinique pour quelques minutes!"

Patricia accepte, Candy va à l’arrière-boutique et prend le téléphone qui s’y trouve. Elle compose le numéro de téléphone, avant même que ça sonne deux fois, Annie est déjà au bout de la ligne. Annie est devenue une beauté splendide avec ses grands cheveux noirs, elle est surexcitée. Son mari, Archibald, est témoin de la conversation, bien assis en lisant un roman policier. Elles confirment leur rendez-vous.

La maison de Candy se trouve au-dessus de la clinique, avec deux chambres, une pour le couple et l’autre pour les invités, une cuisine, un salon. Ce soir-là, Albert, Candy, Annie et Archibald sont assis autour de la table de cuisine avec un éclairage sombre. Ils rient du bon vieux temps, de leurs bons et mauvais coups.

Annie: "Archibald a commencé à lire un nouveau roman policier!"

Archibald: "Oui! C’est La mystérieuse affaire de Styles d’Agatha Christie, c’est bon pour un premier roman écrit par une femme!"

Annie est sceptique envers cette femme inconnue.

Annie: "Je trouve qu’elle perd son temps à écrire des romans policier, elle devrait travailler comme tout le monde!"

Archibald: "Moi, je trouve qu’elle va vite devenir populaire peut-être même qu'un des ses romans va devenir une pièce de théâtre."

Annie: "Et pourquoi pas un film!"

Candy: "Archibald a raison Annie, souvent des auteurs dont on doute au début deviennent populaires"

Albert: "Candy a raison, qui aurait pensé qu’un jour Candy deviendrait infirmière en chef. Personne!"

Sur cette phrase songée d’Albert, la conversation reste close. Annie décide de changer de conversation.

Annie: "Et puis, Candy, comment va la clinique?"

Candy: "Ça va bien, Patricia m’aide beaucoup! Au fait, saviez-vous qui est venu aujourd’hui?"

Albert: "Daniel? Tom?"

Candy: "Non, pire que ça, Suzanne!"

Tout le monde est surpris.

Albert: "Qu’est-ce qu’elle est venu dire!"

Candy: "Elle prétend que Terry est devenu alcoolique et qu’il la bat souvent."

Archibald: "Encore une de ses manigances!"

Archibald paraît si effacé qu’il semble être entendu par personne. Annie se sent révoltée par son attitude. Albert reste songeur pour une partie de la soirée.

* * * * *

24 juillet 1921. Dans la clinique, Candy sort de l’arrière-boutique, elle voit Tom arriver tout apeuré.

Tom: "Candy, viens vite. Il est arrivé quelque chose dans la rue!"

Tom sort en courant suivi de Candy. Elle voit loin de là, Archibald, Annie, Patricia et Albert autour d’un corps inerte. Candy s’approche, elle aperçoit une grande femme aux cheveux d’or. Elle a du sang sur le front. Candy l’a reconnue. C’est…Suzanne. Candy s’agenouille devant elle, elle vérifie sa respiration en tendant son oreille sur sa bouche. Pas de respiration. Elle met sa main sur le coté gauche de la poitrine. Pas de battement de coeur. Elle prend le poignet de Suzanne. Pas de pouls. Elle se lève tranquillement. Candy donne le verdict d’une façon professionnelle.

Candy: "Elle est morte!"

Annie part pleurer et elle se réfugie dans les bras d’Archibald. Archibald reste muet devant cette horreur. Patricia, qui en avait déjà vues d’autres, n’est pas surprise du verdict mais elle reste triste. Albert ne sais pas quoi faire ou quoi dire, il lâche un phrase: "Elle méritait pas ça!" avec tristesse.

Candy: "Archie, Albert, allez me chercher une civière. Patricia va chercher ma trousse."

Archibald, Albert et Patricia courent à la clinique. Tom bouge son pied et il sent un bris sous son pied. Candy regarde où Tom avait mis son pied, elle voit des bris de verre. Elle sort de sa poche des gants en plastique et les enfiles, elle prend minutieusement le bris et elle s’aperçoit qu’il y a d’autres bris. Albert et Archibald arrivent avec une civière suivis de Patricia avec la trousse de Candy.

Candy: "Il y a des bris de verre, il faut être prudent!"

Patricia tend la trousse à Candy. Candy prend la trousse et elle sort un sac à plastique transparent, elle commence à ramasser les bris et les met au fur et à mesure dans le sac pour le remettre dans sa trousse. Une fois qu’elle a fini, Archibald et Albert mettent le corps de Suzanne sur la civière. Ils amènent le corps à la clinique avec Tom et Patricia. Annie est restée muette pendant tout le travail, Candy vient la réconforter en la prenant dans ses bras.

Annie: "Dire qu’hier, on parlait d’elle, je n'aurais jamais pensé que ça lui arriverait. Pauvre Terry, il va se sentir triste en apprenant cela."

Annie regarde dans les yeux vert émeraude de Candy.

Annie: "Est-ce qu’on va avertir la police?"

Candy la regarde en souriant.

Candy: "Ça va aller Annie! Avant d’avertir la police, il faut faire une autopsie après on verra."

Candy sert Annie dans ses bras pour la réconforter. Annie sent mieux maintenant.

Candy: "Retourne à la maison et je vais avertir Archibald que tu es chez toi!"

Annie: "Merci Candy!"

Annie se sent réconforter par sa meilleure amie. Annie se dirige vers sa maison. Candy l’a regardé partir, à son tour d’être triste. Candy marche vers sa clinique et elle rentre à l’arrière-boutique où elle voit Patricia lavait les outils de chirurgie. Tom est déjà retourné chez lui. Albert est debout avec une main de réconfort sur l’épaule d’Archibald qui est assis en regardant fixement tout le sang qui sort du front de la victime. Candy s’approche d’Archibald.

Candy: "Annie est chez toi, je crois que tu es plus utile à t’occuper d’Annie qu’à rester assis."

Archibald se lève. Candy a raison, il ferait rien ici alors qu’il est plus important de consoler Annie. Albert décide de l’accompagner jusque chez lui. Candy s’assoit sur le tabouret et Patricia amène les outils d’opération sur un plateau. Candy prend les pinces, elle retire d’autres bris de verre rester collés avec le sang, elle les mets au fur et à mesure sur le plateau, certains bris sont entrés dans le front. Candy prend le tampon et essuie le surplus de sang.

Patricia attend son verdict.

Patricia: "Elle est morte de quoi?"

Candy: "Hémorragie interne!"

Candy enlève ses gants, elle les jette dans la poubelle qui se trouve au-dessous la civière. Elle se lève et regarde Patricia.

Candy: "Tu mettras les autres bris avec ceux que j’ai ramassé!"

Candy se lève et va laver ses mains. Patricia, dégantée, sort le sac de bris et elle rajoute avec les autres. Patricia prend le sac et le donne à Candy. Candy le prend et sort de l’arrière-boutique pour voir Albert arriver.

Albert: "Candy, j’ai parlé avec Archibald et Annie. On a décidé de ne pas intervenir la police. Car cette histoire serait médiatisée et je crois pas que ça soit une bonne idée!"

Candy: "C’est ça que je pensais, chéri! Je crois c’est préférable de faire notre propre enquête!"

Albert prend le sac de plastique des mains de Candy.

Albert: "Je vais monter en haut et en même temps je vais jeter le sac à la poubelle!"

Albert entre à l’arrière-boutique et monte l’escalier qui mène en haut. Candy voit arriver Terry entrer dans la clinique. Il semble chercher quelqu’un. Candy est contente de le revoir depuis si longtemps.

Candy: "Bonjour Terry!"

Terry: "Bonjour Candy!"

Tom arrive par arrière et se place à coté de Terry.

Candy: "Tom, je te présente Terrence G. Grandchester. Terry, je te présente Tom…"

Terry ne tient pas compte de la présentation. Il l'interrompt.

Terry: "As-tu vu Suzanne?"

Patricia arrive de l’arrière-boutique. Candy et Patricia se regardent comment annoncer la mauvaise nouvelle. Candy décide d’inviter Terry à l’arrière-boutique. Patricia se dirige vers Tom au comptoir.

Patricia: "Que je peux faire pour toi, Tom?"

Tom: "Avec tout ce qui est arrivé ce matin, j’avais complètement oublié dire à Candy que j’ai vu hier. J’ai vu Daniel entraîne d’écouter à votre porte et il l'a suivie…"

Dans l’arrière-boutique, Candy et Terry se trouve devant la civière de la victime qui est couvert d’un drap que Patricia a pris la précaution de la couvrir. Candy enlève le drap tranquillement. Terry voit le corps inerte de Suzanne. Il tombe sur ses genoux et s’effondrer en larmes. Candy préfère laisser Terry avec la morte. Candy sort de l’arrière-boutique et voit Patricia laver le comptoir et s’aperçoit de l’absence de Tom.

Candy: "Qu’es-ce que voulait, Tom?"

Elle prend un ton habituel que Patricia à l’habitude d’entendre.

Patricia: "Tom est venu me dire qu’il a vu Daniel nous espionner à la porte et suivre Suzanne!"

Candy commence avoir des soupçons sur Daniel. Lui, l’homme qui l’a donné une vie d’enfer depuis son arrivée chez les Legrand. Qui a assisté à tout les manigances de sa soeur Éliza. Candy ne croit pas qu’il ferait une chose pareille mais elle garde sur sa liste des suspects. Ce soir-là Candy monte dans l’escalier et rentre dans la cuisine. Elle prend un crayon et un bloc-notes. Elle entre dans sa chambre, Albert est déjà étendu dans son lit, fatigué de la dure épreuve de la journée. Candy met un peignoir d’un blanc immaculé. Elle s’installe dans son lit et elle commence à écrire:

QUI A TUÉ SUZANNE?

NON-SUSPECTS

Tom (il la connaît pas et en plus il était parti en ville avec Patricia)

Patricia (Elle était en ville dont elle doit revenir avec Tom)

Annie (Elle est trop sensible)



SUSPECTS

Daniel (Il a suivi Suzanne et deux jours que je ne l’ai pas vu)

Terry (Selon Suzanne, il se saoule et l’a battait)

Archibald (Aucune idée)

Albert (Aucune idée)

INDICES

-Découverte de bris de bouteille sur et autour de la victime.

-Daniel écoutait à la porte et a disparu depuis deux jours.

Candy regarde son bloc-notes et la dépose sur sa table de nuit. Et elle s’endort.

* * * * *

25 juillet 1921. Cette journée de dimanche, l’avant-midi est une tristesse à l’église car Archibald, Annie, Albert, Candy, Terry, tout vêtu de noir, assistaient aux funérailles de Suzanne au cimetière derrière l’église.

Le curé: "Mes chers frères, mes chères soeurs. Nous somme réunis ce dimanche 25 juillet 1921 pour assister aux funérailles de la défunte Suzanne Grandchester, je demanderai une minute de silence à sa mémoire!"

Après la minute de silence interminable, ils se retirent et rentrent dans l’église. Ils passent devant une rangée de lampions. Chacun allume un lampion, font un signe de croix et sortent de l’église. Ils arrivent sur le trottoir et se regardent tous.

Archibald: "Moi et Annie, nous avons décidé de retourner chez nous en Écosse, nous croyons pas rester ici, nous prenons le train à la prochaine heure."

Annie commence à embrasser la joue de Terry, Candy et Albert. Au tour d’Archibald, il sert la main de Terry et Albert et fait le baisemain à Candy. Ils restent silencieux pendant quelques secondes, Annie et Archibald décident de partir. Candy, Terry et Albert regardent le couple partir.

Candy regarde un Terry attristé.

Candy: "Viens Terry, je t’accompagne à l’hôtel."

Candy et Terry commencent à marcher pendant quelques minutes et s’arrêtèrent devant la maison de Daniel. Terry regarde Candy les yeux pleins de larmes.

Terry: "Candy, penses-tu, que je serais capable de tuer Suzanne? Je me rappelle de rien du soir du meurtre."

Terry dit sur un ton de doute et de tristesse, Candy le regarde avec un sourire réconfortant en prenant ses mains.

Candy: "Non, je crois pas! Excuse-moi, il faut que j’aille voir Daniel."

Candy cogne à la porte de chez Daniel. Daniel lui ouvre la porte et il fait entrer Candy dans un salon luxueux. Candy voit un Daniel traumatisé.

Candy: "Dis-moi Daniel, que faisais-tu à écouter à la porte de la clinique."

Daniel se sent serrer et étouffer, pour enfin avouer.

Daniel: "J’ai fait ça pour ta sécurité Candy!"

Candy est étonnée de la réponse.

Daniel: "J’ai suivi Suzanne pour voir si elle ne manigançait pas quelque chose contre toi. Je l’ai suivi jusqu’à l’hôtel et j’ai monté jusqu’à sa chambre et j’écoutais à la porte. J’ai entendu pendant quelques secondes et rien ne passait. Au moment, que j’allais partir, j’ai entendu Terry crier des injures à Suzanne en le traitant de tous les noms. Après, c’est le silence! Ce soir-là j’était sur mon perron et j’ai vu un ombre qui semblait attendre quelqu’un devant l’hôtel et j’ai vu Suzanne sortir de l’établissement et l’ombre lui à fracassé une bouteille sur la tête!"

Candy est restée muette, elle comprend pourquoi Daniel est troublé.

Candy: "Pourquoi as-tu fait ça?"

Daniel prend les mains de Candy tranquillement.

Daniel: "Parce que je t’aime!"

Daniel le dit sur un ton passionné, Candy reste figée pendant quelques secondes. Elle enlève vite ses mains de celles de Daniel. Candy sort silencieusement de la maison de Daniel, troublée, elle se dirige vers Terry. Elle l’embrasse comme elle ne l’avait fait avant. Daniel voit cela de sa fenêtre, une larme coule sur sa joue en serrant ses poings.

Candy le regarde dans les yeux.

Candy: "Je suis sûre que c’est pas toi le coupable!"

Terry: "Alors c’est qui?"

"C’est moi!", la voix retentit derrière Candy. Ils voient Albert brandissant un six coups en direction de Candy. Candy est surprise, Terry reste figé.

Candy: "Qu’est-ce que tu fais?"

Albert: "Ce que j’aurais du faire depuis longtemps, te tuer, Candy Neige!"

Candy: "C’est toi qui a tué Suzanne! Pourquoi?"

Albert: "J’était jaloux de Terry avant t’épouser, je croyais en nous mariant que tu arrêterais de parler de Terry, mais non! Tu continues d'en parler comme avant. Le soir du meurtre, pendant que tu dormais, j’ai appelé Suzanne à l’hôtel. J’ai été chanceux que Terry fut déjà saoul mort, alors Suzanne m’a répondu et je l’ai donné un rendez-vous en lui faisant croire que je voulais aider Terry de son l’alcoolisme. J’ai pris une bouteille dans notre réserve et je l’ai fracassée sur sa tête pour te faire croire que c’est Terry qui l'avais tuée!"

Au moment où Albert allait tirer, Daniel sort de la maison et met sa main sur le revolver pour l’arracher mais Albert résiste. Terry décide aider Daniel. Les trois hommes se battent en s’arrachant sur le revolver. Candy regarde étonnée.

Un coup de feu retentit, la seconde suivante parait longue, Albert s’effondre à terre, une balle en plein coeur. Daniel tient le revolver, il le laisse tomber. Il tremble de tout son corps. Terry fixe le corps inerte d’Albert. Candy s’approche de Daniel. Elle le regarde dans les yeux pour la première fois depuis qu’ils se sont rencontrés.

Candy: "Tu as risqué ta vie pour sauver la mienne!"

Le moment tant entendu est enfin arrivé, Candy serre longtemps Daniel dans ses bras.

Ce soir-là, dans le ciel, les étoiles formèrent trois joueurs de cornemuse: Anthony, Alistair et…Albert.

FIN

© Baghera 2000
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 10 Aoû - 19:16